Le Scout TK est un monoculaire de vision thermique conçu pour les chasseurs, les activités de surveillances et les randonneurs à la recherche d’un appareil de vision nocturne à prix maîtrisé qui souhaitent profiter d’une image claire pour explorer la forêt, même dans des conditions d’obscurité complète.

Cet appareil simple à utiliser dispose de capacités d’enregistrement d’images fixes et de vidéos. C’est un excellent monoculaire permettant de détecter le gibier tout en conservant un prix contenu.

Son format compact et son interface à quatre boutons le rend facile à utiliser, même pour les débutants tout en le maintenant très transportable.

Le boîtier résistant, certifié IP67, est conçu pour une utilisation en extérieur, même sous la pluie et la neige.

Dans ce guide, nous passons en revue les caractéristiques du monoculaire et présentons son fonctionnement et ses performances optiques et de vision thermique

Présentation du FLIR Scout TK

FLIR Scout TK Vert

FLIR Scout TK Vert

  • Choix de blanc/noir chaud, installateurs, classé incendie palettes de vidéo et plus
  • Léger et de petite taille à emporter partout avec vous
  • 5 heures de batterie Li-ion rechargeable
amazon
Non disponible
Vérifier Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le FLIR Scout TR est le monoculaire de vision thermique d’entrée de gamme par excellence qui ne lésine pas sur la qualité. Le prix est contenu par l’absence de fonctionnalités avancées et des performances moins puissantes que ce qu’on trouvera sur un Clip Thermal 35 de chez Lahoux Optics ou un Axion XM30S. Mais il est accessible pour un budget 3 fois plus faible !

Avec son écran LCD 640×480 et son capteur thermique microbolométrique VOx 160×120, vous profitez d’une image claire qui met en évidence les sujets chauds, donc le gibier ou les intrus, même dans le noir complet.

Très léger et compact, il se glisse facilement dans la poche de votre veste. Il est toujours prêt à être utilisé avec son démarrage en moins de 5 secondes.

Il permet d’enregistrer des vidéos et des photos.

Caractéristiques

  • Écran LCD 640×480
  • Capteur microbolomètre VOx 160 × 120 pixels 12μm
  • Traitement de l’image
  • Palette de couleurs : Noir chaud / Blanc chaud / InstAlert™ / Arc-en-ciel / Fer / Lave / Arctique / Incendie
  • Framerate : 9 Hz
  • Champ de vision : 20×16 degrés
  • Portée : 90 mètres
  • Etanchéité IP67 (résiste à une immersion de 30 minutes)
  • Fonctionne dans des températures de -20° à 40°
  • Allumage rapide en moins de 5 secondes
  • Boîtier résistant à une chute de 2m
  • Amélioration numérique des détails
  • L’emballage comprend : Monoculaire thermique FLIR Scout TK, dragonne, câble USB, bouchon d’objectif.
  • Léger : 170g
  • Compact. Dimensions Lxlxh : 15,24 cm x 5,08 cm x 5,08 cm
  • Enregistrement vidéo
  • Autonomie de 5 heures
  • Batterie lithium-ion interne
  • Enregistrement photo et vidéo
  • Connectivité micro-USB
  • LED de niveau de charge
  • Boutons :
    • On/off – bouton de menu
    • Modification de luminosité
    • Enregistrement photo / vidéo
    • Changement de palette de couleur
    • Molette de mise au point

A quelles activités se destine le FLIR Scout TR ?

Polylavent et au prix compétitif, le FLIR Scout TR conviendra à de nombreuses activités outdoor :

  • Chasse
  • Randonnée
  • Expéditions outdoor
  • Observation de la faune nocturne
  • Surveillance et sécurité
vision thermique du Flir Scout TK

Performances optiques

Le Scout TK permet de voir des objets de façon nette confortablement jusqu’à 100 mètres de distance. Il n’est donc pas idéal pour identifier des cibles lointaines. Sur ce point particulier, il se situe en retrait de la plupart des monoculaires de chasse qui disposent de portées de plus d’1km.

Cependant, les objets visualisés restent très nette et la bague de mise au point située sur le côté de l’œilleton permet d’ajuster très facilement l’image.

Le traitement de l’image est fait numériquement avec un capteur microbolomètre VOx relativement petit 160 × 120 pixels qui repose sur des couches de d’oxyde de vanadium. Le rendu reste particulièrement agréable et bien qu’on se situe dans l’entrée de gamme, la qualité de l’image est très satisfaisante et ne présente pas de défauts particuliers. Nous ne l’avons pas pris en échec durant notre test nocturne de 2h.

Vision thermique

Les performances en vision nocturne du FLIR Scout TK sont également à la hauteur de nos attentes. Les sujets chauds comme les humains ou le gibier se dessinent parfaitement, même dans une obscurité totale. Nous sommes même parvenus à repérer des traces de pas plusieurs dizaines de secondes après un passage.

La vision thermique ne fonctionnera cependant que sur une portée réduite, jusqu’à 90 mètres environ. Cela rend son utilisation en chasse relativement limitée. Il reste à ce jour le meilleur monoculaire de vision nocturne à prix réduit, donc le modèle idéal pour débuter !

Vous pouvez ajuster la vue en fonction de vos besoins à l’aide de ses neuf palettes de couleur différentes, notamment blanc-chaud, noir-chaud, fer, arc-en-ciel, InstaAlert, arctique, lave et feu gradué. Chacune de ces palettes traduit les changements de température en différentes couleurs, les couleurs froides (sombres) se trouvant en bas et les couleurs chaudes (claires) en haut. Cela vous permet d’identifier différents modèles de couleurs et de comprendre les signatures thermiques affichées.

Découvrez les performances du Scout TK en vidéo

Ecran

L’écran LCD 640X480 affiche des images claires et nettes. L’excellent contraste permet de distinguer facilement les différents objets et en particulier les sujets chauds lorsque l’imagerie thermique est activée.

L’œilleton du monoculaire est facile à utiliser. Il est suffisamment large pour que vous n’ayez pas à plisser les yeux pour voir l’image. L’objectif est suffisamment éloigné pour que vous n’ayez pas à presser votre globe oculaire contre lui. Même en le gardant à l’œil pendant de longues minutes, nous ne constatons aucune gêne.

L’œilleton est confortable, même si vous portez des lunettes. Nous avons constaté peu de fuite de lumière. L’utilisation du monoculaire est très discrète.

Interface

interface du Flir Scout TK

Autre point sur lequel le Scout TK nous a convaincu : il est simple d’utilisation. Même très simple d’utilisation. Les boutons se trouvent tous à porter de doigt, même lorsque le monoculaire est portée à une main.

Les informations de l’interface sont renvoyées dans l’écran LCD et les boutons de commande sont tous situés sur le dessus du boitier.

Le premier, proche de l’objectif est le bouton d’allumage et d’extinction de l’appareil. Avec un appui court, ce bouton affiche également le menu du monoculaire.

Le second bouton permet d’ajuster la luminosité de l’écran. Le réglage se fait en appuyant plusieurs fois dessus jusqu’à atteindre la luminosité souhaitée.

Le 3ème permet de quitter le menu de choix de luminosité, de prendre une photo (appui court) ou une vidéo (appui long).

Enfin, le dernier bouton permet de basculer dans les différents profils de couleurs. Il est important de pouvoir basculer en un clic d’une palette à une autre pour bien comprendre l’objet qui est observé en alternant les vues thermiques.

Le menu permet de régler des fonctions simples comme l’heure, le délai d’extinction auto, la galerie d’image, l’affichage des commandes à l’écran et l’indicateur de batterie

Nous avons constaté aucune latence dans l’activation de l’écran qui s’allume en 2 secondes. L’expérience globale de navigation dans les menus est très facile et les fonctions simples. La manipulation est ergonomique.

Boitier et résistance sur le terrain

Le boitier est compact et propose un très bon niveau de finition. On n’en espérait pas moins avec un monoculaire thermique fabriqué dans l’Oregon, aux USA.

FLIR indique que le monoculaire est étanche avec une certification IP67. Cela signifie qu’il est totalement résistant à la poussière et aux projections d’eaux. Il résiste également à une submersion complète durant 30 minutes. Cela signifie que vous pouvez l’utiliser dans toutes conditions météorologiques sous la pluie ou la neige. S’agissant d’un monoculaire à vision thermique, vous l’utiliserez exclusivement la nuit, donc dans des heures où l’humidité dans l’air est souvent très présente.

Il a été testé pour résister à une chute de 2m, soit plus qu’une hauteur d’homme. Durant notre essai de l’appareil, nous l’avons lâché à plusieurs reprises alors qu’il était en marche. A chaque fois, le Scout TK restait parfaitement opérationnel et ne marquait pas au contact avec le sol.

Le revêtement du boitier est antidérapant. Combiné à un format très pratique, la prise en main est sûre et aisée. Nous recommandons toutefois de toujours utiliser la dragonne pour le sécuriser.

Fonction photo et vidéo

Le FLIR Scout TK permet d’enregistrer en vidéo toutes les images passant sur l’écran (sans les informations d’interface). En appuyant sur le bouton vidéo, le flux visuel sera enregistré sur la mémoire interne offrant une capacité de 4h de vidéo. En cas de dépassement, une alerte s’affiche à l’écran.

Ne comptez pas dessus pour réaliser un film 4K, la définition reste limitée à la résolution de l’écran très légère de 640X480 px. Les images serviront surtout à présenter vos « spotting » sur le terrain et pourront servir comme base de travail si vous êtes un observateur professionnel de la vie sauvage nocturne.

Un appui court sur le bouton permet de réaliser une capture d’écran. La mémoire permet de contenir jusqu’à 1000 fichiers.

On regrette l’absence de slot micro-SD pour étendre les capacités de stockage mais 4h reste proche d’une charge de la batterie (5h).

Pour exporter les vidéos, il faut relier le monoculaire à un ordinateur avec le câble USB-Micro-USB fourni avec l’appareil.

Alternative : FLIR Ocean Scout TK Marine

Flir Ocean Scout TK

Une version plus performante du Scout TK existe également : le FLIR Ocean Scout T, caméra thermique conçu pour les utilisations en mer. Plus compact, ce dernier offre une portée légèrement supérieure et permet de facilement repérer les autres bateaux ou débris flottant en pleine nuit.

Le traitement d’imagerie thermique est calibré pour faire ressortir les objets marins et les feux de navigation ou les lumières sur le côte. Il est donc peu adapté à la chasse.

Limites et inconvénients du FLIR Scout TK

Le FLIR Scout TK assume pleinement son positionnement en entrée de gamme. Si FLIR est une marque réputée qui n’a plus à faire ses preuves dans le domaine des monoculaires de vision thermique, le Scout TK sera limité par sa portée d’une petite centaine de mètre.

Si ce point est critique pour vos usages, nous vous recommandons le FLIR Scout III 640, offrant une portée de plus de 1300 mètres mais dans une gamme de prix bien plus élevée.

On regrette l’impossibilité d’utiliser une carte micro-SD pour augmenter le stockage des photos et vidéos. Cela peut être limitant si vous prévoyez un trek de plusieurs jours avec le monoculaire.

La batterie n’est pas interchangeable. Il est donc nécessaire de la charger avant chaque utilisation et sans possibilité de la remplacer lors de vos sorties. Nous vous recommandons de prendre avec vous une batterie externe.

Il n’offre pas non plus de fonctions de zoom.

Cependant, dans cette gamme de prix, ne lésinant pas sur sa qualité de fabrication, sa facilité de prise en main et la qualité de son imagerie thermique, le FLIR Scout TK est le meilleur monoculaire de vision thermique.

Conclusion : notre avis sur le FLIR Scout TK

Le Scout TK est un excellent monoculaire de vision nocturne. Mise à part sa portée relativement réduite, il se positionne de loin en haut du podium des meilleurs monoculaires de vision thermique pour son rapport qualité prix exceptionnel.

Que ce soit pour des randonnées nocturnes, l’observation d’un animal la nuit, retrouver son chien ou chat perdu ou surtout pour une utilisation en chasse, le FLIR Scout TK est un monoculaire fiable et performant qui ne vous fera pas faux bon, même dans une obscurité totale.

Il est également très performant dans des usages de surveillance et de sécurité de nuit. Si vous êtes veilleur ou gardien de nuit, vous pouvez le garder à portée de main dans une poche grâce à son format compact ou autour du cou avec sa dragonne pour facilement observé des personnes sans être vu.

Si vous êtes novice dans le domaine des monoculaires thermiques nous vous recommandons les Flir Scout TK. Il existe deux tailles disponibles, le Scout TK étant destiné à une utilisation sur terre et le Scout TK Marine étant destiné à une utilisation sur l’eau.

Vous pouvez acheter les monoculaires thermiques FLIR Scout TK dans les magasins spécialisés ou en ligne.

Questions fréquentes sur le FLIR Scout TK

Peut-on utiliser le monoculaire de vision thermique FLIR Scout TK en journée ?

Vous pouvez l’utiliser aussi bien la nuit que qu’en pleine journée. Il vous montrera les différences de couleur entre différents objets. Notez toutefois qu’il peut ne pas être en mesure de capter certains objets pendant la journée, lorsque le soleil est présent. Il n’offre pas non plus une vision naturelle purement optique. Tout le flux visuel est traité par le capteur thermique.

Quelles sont les alternatives au FLIR Scout TK ?

Voici d’autres monoculaires de vision thermiques aux performances proches du Scout TK :
– Pour une utilisation en navigation de nuit : Ocean Scout TK Marine
– Alternative haut de gamme chez FLIR : Scout III 640 (portée de plus d’un km)
– Dans la même gamme de prix : AGM Asp-Micro 160×120
– En haut de gamme : Pulsar Axion Key XM3

Comment mettre à jour le logiciel du FLIR Scout TK ?

Pour mettre à jour le logiciel interne du monoculaire, téléchargez et installez le logiciel officiel depuis le site du fabricant. Chargez complètement le monoculaire avant de réaliser la mise à jour. Allumez le Scout TK et connectez-le en USB à l’ordinateur. Ouvrez le dossier FLIR/UPDATE et copiez-y les fichiers de mise à jour. Après la copie, appuyez deux fois sur le bouton « power » et débranchez rapidement le câble USB.