Les monoculaires sont des outils optiques appréciés pour l’observation de la faune, la chasse ou encore la randonnées. Lors de l’achat d’une jumelle monoculaire, parmi les critères de choix, il est important de prendre en compte le type de prisme utilisé dans le dispositif. Il existe deux types principaux de prismes utilisés dans les monoculaires : les prismes de Porro et les prismes en toit. Chacun de ces types de prismes a ses propres avantages et inconvénients.

Présentation des prismes de Porro

Nommé par leur inventeur, l’opticien Italien Ignazio Porro, Les prismes de Porro sont caractérisés par une forme en « Z » inversé. Ils ont été utilisés dans les monoculaires depuis de nombreuses années et sont encore couramment utilisés dans les monoculaires de milieu de gamme et de haut de gamme de diverses marques comme Bushnell par exemple.

Ce prisme vient décaler l’axe entre œilleton et la sortie de l’objectif. On le retrouvera donc plus souvent sur les longues vues, pour l’utilisation en tir sportif ou l’observation de la faune par exemple.

Binocularp.svg
By Antilived – Own work based on: , CC BY-SA 3.0, Link

Avantages

Les avantages des prismes de Porro incluent une image plus large et plus naturelle, ainsi qu’une meilleure transmission de la lumière. Cela permet de voir des détails plus fins et de profiter d’une meilleure résolution. Les prismes de Porro offrent également une meilleure profondeur de champ, ce qui signifie que l’image reste nette à différentes distances.

Inconvénients

Les inconvénients incluent un plus grand encombrement et un poids plus élevé. Cela peut être un problème pour les utilisateurs qui cherchent un outil d’observation plus portatif pour la randonnée par exemple. Des exemples de marques proposant des monoculaires avec ce genre de prisme sont : Bausch & Lomb, Celestron et Tasco.

Présentation des prismes en toit

Les prismes en toit, également appelés « dach prisms », ont une forme en « V » inversé. Ils ont été développés pour réduire l’encombrement et le poids des monoculaires. Ce type de prisme vient de la trajectoire du faisceau lumineux qui ressemble au toit d’une maison.

L’axe de l’optique n’a pas de déport comme sur un outil avec un prisme de Porro, permettant d’avoir des monoculaires plus compacts.

Roof-pentaprism.svg
By DrBob at the English Wikipedia, CC BY-SA 3.0, Link

Avantages

Les avantages des prismes en toit incluent un encombrement et un poids réduits, ainsi qu’une image plus stable. Cela permet de tenir l’appareil plus facilement et de l’utiliser plus confortablement. Les prismes en toit offrent également une meilleure étanchéité, ce qui les rend plus adaptés à une utilisation en extérieur et dans des conditions climatiques difficiles.

Inconvénients

Les inconvénients incluent une image moins large et plus petite, ainsi qu’une transmission de la lumière moins importante. Cela peut rendre l’image moins claire et moins détaillée. Les prismes en toit ont également une moins bonne profondeur de champ, ce qui signifie que l’image peut devenir floue à des distances différentes. Des exemples de marques proposant des monoculaires avec ce genre de prisme sont : Nikon, Leupold et Swarovski.

Prisme de Porro et prisme en toit : comment choisir ?

Il est important de noter que les avantages et les inconvénients des prismes de Porro et des prismes en toit peuvent varier en fonction de l’utilisation prévue. Par exemple, pour une utilisation en intérieur (événement sportif par exemple), les prismes de Porro pourraient être préférables car ils offrent une meilleure transmission de la lumière et une meilleure profondeur de champ. Pour une utilisation en extérieur, les prismes en toit pourraient être préférables car ils offrent un encombrement et un poids réduits, ainsi qu’une image plus stable. Il est donc important de réfléchir à l’utilisation que vous allez en faire avant de choisir un monoculaire et de vérifier le type de prisme utilisé. Il est également important de considérer le budget, car les monoculaires avec prismes de Porro sont généralement plus coûteux que ceux avec prismes en toit.

Prismes Bak-4 ou BK-7 ?

Vous verrez souvent des dénominations de prisme de type Bak-4 ou BK-7 dans nos guides ou dans les descriptions des monoculaires en boutique ou sur les sites e-commerce. Il ne s’agit pas d’autres formes de prisme mais de la qualité du verre utilisée.

Nous recommandons les prismes Bak-4, en verre optique au bore qui offrent une meilleure qualité que les prismes BK-7. Dans les deux cas, ils peuvent être montés en prisme de Porro ou prisme en toit.

A lire aussi : quel grossissement choisir et quel revêtement de lentille privilégier pour votre monoculaire.